Une journée fort étrange que voici. Beaucoup d’attente. Beaucoup de « 4×4 ». Une journée perdue, de transport.

Aujourd’hui, direction Tatopani, en 4×4 normalement. Malheureusement, dès le matin, Sun Maya nous annonce qu’à cause des fêtes religieuses, aucun 4×4 n’est disponible. Nous devrons donc attendre qu’ils trouvent une solution de secours.

En attendant, nous en profitons pour faire un tour dans Marpha, un peu désœuvrés. L’occasion de passer un peu de temps. Nous visitons le temple qui surplombe la ville. La vue est magnifique.

L’occasion aussi de jeter un coup d’oeil dans la vie quotidienne des habitants. Quelques boutiques de souvenirs, les vendeurs qui tentent de nous faire entrer, mais nous sommes encore loin de l’arrivée pour se charger.

Nous rentrons ensuite au lodge et attendons … l’attente est longue. Midi arrive, toujours rien. Lors du repas je n’ai pas très faim, un peu barbouillé. Pourtant ce sont de bons momos.

L’attente durera jusqu’à 15h, pour prendre un bus local, équipé 4×4. Et l’enfer commence 🙂

Dès le départ un énorme saut me fait me cogner la tête sur le porte bagage, au dessus. Un super départ ! Le trajet est très long et chaotique. Nous n’arrivons pas à croiser les autres véhicules. Il vaut mieux ne pas regarder les précipices au bord de la route.

Le chauffeur est accompagné d’une aide, qui va sortir et le guider lors des passages délicats. A plusieurs occasions nous irons donc sur le bord du précipice, pour permettre à d’autres bus de nous croiser. Les guides sortiront aussi plusieurs fois pour aider à débloquer certaines situations. Nous avons par exemple attendus près de 20mn que deux bus se croisent à un passage délicat.

La route de l’horreur quoi ! Ambiance le salaire de la peur, en pire ? J’ai tenté de capturer un moment calme de ce trajet pour ne pas perdre l’appareil photo. Il faut aussi prendre en compte le stabilisateur intégré ! Bref ça secouait, et pendant 5-6 heures environ !

Chaotique…

Nous arrivons à Tatopani à la nuit tombée. Malheureusement trop tard pour aller aux sources chaudes. Le soir aussi je ne me sens pas bien. Le trajet a vraiment beaucoup secoué. Je touche à peine au repas.

Leave A Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.