Aujourd’hui direction Manang. Il s’agit de la plus grande ville (critères locaux) avant départ pour des terres de haute altitude bien moins équipées. Dernière chance d’achats divers s’il manque des équipements !

Aquarelle du soir (lire 3600m)

La matinée démarre sereinement avec de grosses portions de piste. Cela ne nous empêche pas de profiter pleinement d’une rencontre avec un troupeau de Yak (interdiction d’approcher cependant, ils défendent leurs petits farouchement). 

Passée cette belle rencontre, nous partons faire une escale vers un nouveau temple. Dans le petit village de Bhraga, qui semble bâti autour du temple, il n’y a pas grand monde. Les moins sont absents, à part une personne pour faire l’accueil (entrée payante … 1€). Le temple est beaucoup plus authentique que celui de la veille, et nous visitons l’intérieur avec plaisir.

Nous repartons ensuite pour arriver assez rapidement à Manang. Nous y déjeunerons après avoir pris possession des chambres. L’occasion pour certains de faire une petite lessive, car nous y passerons un peu de temps. la cour est inondée de soleil, et les vêtements sèchent vite.

Après le repas, nous partons voir le lac du glacier Gangnapurna. Le site est magnifique, mais on dirait presque un lac artificiel. On remerciera le réchauffement climatique pour la taille minuscule du glacier qui se voit acculé dans ses derniers retranchements. C’est vraiment attristant de pouvoir constater de si prêt cet impact non négligeable. Les inondations causées par la fonte des glaciers (par le bris des digues naturelles au niveau des lacs de fonte) sont un vrai problème au Népal, qui en a rencontré plusieurs dévastatrices ces dernières années.

Après avoir passé un peu de temps a admirer le lac, nous faisons une belle marche d’ascension pour continuer notre acclimatation et à se préparer au rythme lent mais régulier de la marche en haute altitude.

Encore une fois, la récompense est à la hauteur de nos efforts. Une petite échoppe à thé fermée nous permet de prendre le goûter. Eh oui ! Avant de partir j’ai eu la gourmandise d’acheter un roulé au chocolat, ma foi fort délicieux après l’effort et au vu du contexte !

Nous redescendons ensuite à Manang, ou nous avons un peu de temps avant la nuit pour faire quelques menus achats. On constate aussi une concentration beaucoup plus importante de trekkers. Jusqu’à présent nous nous sentions relativement isolés, mais c’est la première fois ou nous voyons autant de monde.

Rendez vous au restaurant pour le repas du soir. Une surprise nous y attend. Ce soir … on mange du Yak !

C’est une belle découverte culinaire, qui nous change des Dhal Bat des jours précédents. Les assiettes sont servis dans des plats en fonte brulants, et la viande en sauce se marie admirablement avec les légumes et les frites servis en accompagnement. La viande est ferme (déjà coupée en lanières dans le plat) et un peu plus relevée que  du bœuf. Délicieux.

1 Comments

  1. Photos super belles et qui font rêver !!!!! Continu sur ta lancée c est très intéressant ……a plus de te lire